Menu

Conseils santé

Prévention des morsures de chien

Lorsque vient le temps d’analyser les raisons pour lesquelles un chien constitue un risque de morsures pour les humains, certaines évidences sautent aux yeux : 

la peur la douleur
la prédation le jeu
la poursuite la défense du territoire
la protection etc.

L’importance de la socialisation

Si, parfois, la prévention peut s’effectuer dans les minutes qui précèdent l’attaque, en d’autres occasions, la véritable intervention doit avoir eu lieu des mois, voire des années plus tôt, c’est-à-dire au moment de la période de socialisation. 

Les bases de la communication…

L’étape cruciale de la socialisation, que l’on nomme aussi période d’imprégnation, consiste pour le chiot à entrer en communication sociale avec différents individus. Elle s’étend, de manière générale, de la 3e à la 16e semaine de vie et a un impact majeur — souvent définitif — sur le développement du cerveau et sur la personnalité de l’adulte canin en devenir. 

 

Certains problèmes de comportement (anxiété, phobies, agressivité, malpropreté, etc.) peuvent survenir si l’étape de socialisation n’est pas vécue harmonieusement, en particulier lors d’absence de certains stimuli ou, au contraire, lors de chocs émotifs trop intenses.


Lien avec la prévention des morsures

Avant la fin de la période de socialisation, il est essentiel que le chiot ait pu développer une relation de communication positive avec les humains, peu importe leur âge (des bébés aux personnes âgées), leur sexe ou même la couleur de leur peau. Un chien trop souvent isolé ou coupé du monde demeurera beaucoup plus craintif et à risque une fois adulte.

L’apprentissage par le jeu

Il en va de même pour un chiot sevré trop rapidement et éloigné de ses congénères : il peut être privé de ce qu’on appelle « l’acquisition de la morsure inhibée ». C’est en jouant avec d’autres chiots ou avec sa mère qu’il pourra être en mesure de contrôler l’intensité de ses morsures et de les interrompre en fonction de stimuli extérieurs : cri du partenaire de jeu, punition maternelle.

Chaque geste compte

Bref, pour éviter de mauvaises surprises, il importe que vous sachiez comment s’est déroulée la petite enfance de votre chien, surtout si vous en faites l’acquisition après quatre mois. Et advenant que vous en soyez le gardien vers deux mois, n’oubliez pas que chaque geste que vous poserez empêchera peut-être une morsure dans quelques années!

Inscrivez votre chiot à la maternelle!

L’Hôpital vétérinaire Lachapelle propose des cours de « maternelle pour chiots », qui permettent notamment aux petits de bien socialiser entre eux et avec les humains.

Haut de page