Menu

Conseils santé

L’instinct de chasseur de votre chat

Qu’est-ce qui arriverait si, dans la savane, les lions avaient chaque jour à leur disposition une grande gamelle remplie de gazelles? C’est simple : ils deviendraient gros et paresseux! Mais aussi déprimés et frustrés de ne pas pouvoir s’amuser à débusquer leur gibier.

Un rêve inatteignable pour les chats d’intérieur…

Eh bien, c’est exactement ce qui arrive à votre chat et au petit fauve qui sommeille en lui : il rêve de chasser afin de conserver son esprit et son corps en alerte, mais il n’en a jamais l’occasion! N’oubliez pas que les félins sont génétiquement construits pour capturer leur nourriture, ce qui inclut la prospection de l’environnement, le guet des proies, la poursuite et l’attaque.

… et une source de problèmes psychologiques et physiques

Et que fait votre chat comme activité physique à part s’asseoir devant son bol, se laver et se promener d’un fauteuil à l’autre pour dormir? On estime que 93 % des chats d’intérieur ne font pas suffisamment d’exercice.

Résultat : cette énergie non dépensée amène non seulement de l’embonpoint, mais aussi des comportements indésirables. Par exemple :

  • attaques surprises face aux maîtres
  • destruction
  • hyperactivité sporadique et incontrôlée
  • troubles compulsifs
  • dépression
  • automutilation

L’anxiété causée par de telles situations aura tôt fait de provoquer une réaction en chaîne qui pourra entraîner des modifications neurologiques, hormonales et immunitaires :

  • hypertension
  • insuffisance rénale
  • diabète
  • cancer
 

La thérapie par le jeu

Pour remédier à ces problèmes, nous vous suggérons non seulement de jouer le plus souvent possible avec votre minou, mais aussi d’utiliser un distributeur mobile d’aliments secs. Il s’agit d’un cylindre percé qu’on remplit de croquettes. Laissez votre chat trouver le distributeur et le faire rouler. Ce faisant, les trous libéreront des croquettes. Cette activité ludique assouvira son besoin de recherche de nourriture et répartira ses repas sur une plus longue période.

Car comme on dit en latin : « Mens chat na in corpore chat no. » Ou si vous préférez : « Un chat sain dans un corps sain! »

Haut de page