Menu

Conseils santé

Le diabète

Le diabète est une maladie complexe causée par un manque de production d’insuline par le pancréas. Elle limite l’utilisation du glucose par les tissus et provoque une augmentation du sucre dans le sang (hyperglycémie). On rencontre plus fréquemment le diabète chez les animaux de plus de 7 ans. 

 

Symptômes

Les premiers symptômes observés sont la polyurie (augmentation de la production d’urine) et la polydipsie (augmentation de la consommation d’eau).  On constate une perte de poids malgré un appétit vorace. L’animal peut être plus abattu, se toiletter moins, présenter de la faiblesse aux membres postérieurs ou avoir une démarche plantigrade (chat qui marche sur les talons). Chez le chien peut survenir une perte de vision suite à des cataractes.

Diagnostic

Un examen combiné à un bilan sanguin et une urologie permet de diagnostiquer la maladie et de vérifier la possibilité d’un diabète compliqué ou la présence de maladies concomitantes.  Cette évaluation oriente le plan de traitement.

Traitement

Insuline :

L’insuline vise à stabiliser le taux de glucose sanguin et à contrôler les symptômes. Elle est habituellement injectée 2 fois par jour par voie sous-cutanée. Apprendre à faire des injections stresse parfois certains maîtres, mais l’administration de l’insuline est facile et très bien tolérée par les animaux, souvent beaucoup mieux acceptée que la prise de comprimés!

Chats - insuline glargine :

  • Insuline utilisée pour le chat (analogue à l’insuline humaine).
  • Souvent utilisée avec un stylo injecteur.
  • Stable à la température pièce, dans le stylo, 1 mois.
  • Fioles non ouvertes à conserver au réfrigérateur.
  • Administrer 2 fois par jour, aux 12 heures, par voie sous-cutanée près des régions suivantes : épaules, thorax, abdomen, flanc, cou.  Alterner les sites d’injection.  Rouler le stylo pour mélanger, remplir l’aiguille la 1re fois.

Chiens - insuline zinc :

  • Insuline utilisée pour le chien.
  • À utiliser avec des seringues à insuline 40 ui/ml.
  • À conserver au réfrigérateur en tout temps, mais la fiole ouverte pourrait être stable à <25 degrés 42 jours.
  • Rouler doucement la fiole entre les mains avant l’injection. Ne pas agiter la fiole.
  • Administrer 2 fois par jour, aux 12 heures, par voie sous-cutanée près des régions suivantes : épaules, thorax, abdomen, flanc, cou.  Alterner les sites d’injection.

Chiens – détémir 

  • Insuline à action prolongée
  • Utilisée avec une stylo injecteur
  • À conserver au réfrigérateur en tout temps, mais la fiole ouverte est stable à <25 degrés 42 jours.
  • Rouler doucement la fiole entre les mains avant l’injection. Ne pas agiter la fiole.
  • Administrer 2 fois par jour, aux 12 heures, par voie sous-cutanée près des régions suivantes : épaules, thorax, abdomen, flanc, cou.  Alterner les sites d’injection

Hypoglycémiants oraux :

  • Ces produits sont rarement efficaces et peu utilisés chez le chat.

L’alimentation

 Partie intégrante du traitement, l’alimentation vise à contrôler l’obésité et à aider au contrôle de la glycémie.  On offre généralement la nourriture matin et soir lors des injections d’insuline. Pendant la journée, une collation peut être laissée à la disposition de l’animal.

Chats :

Une diète réduite en hydrates de carbone est idéale, particulièrement en conserve (celle-ci contenant moins d’hydrates de carbone que la nourriture sèche).

Chiens :

Une diète riche en fibres est idéale, sèche ou en conserve.

Suivi du diabète

Des contrôles réguliers, surtout pendant la phase de stabilisation, sont nécessaires afin de déterminer la quantité adéquate d’insuline. Selon le cas, des courbes de glycémie et/ou un dosage de fructosamine (sucre évaluant les 2-3 dernières semaines) pourront être planifiés.

L’hypoglycémie

Une baisse de la glycémie peut survenir si l’insuline est administrée à un mauvais dosage, ou à un patient mal stabilisé ou malade.  L’animal peut présenter de la faiblesse, des tremblements, des vomissements, des convulsions ou être comateux. Il faut agir rapidement!

Que faire dans cette situation?

>   Appliquez du sirop de maïs sur les gencives de votre compagnon et nourrissez-le dès qu’il est capable de manger. Contactez sans tarder votre vétérinaire.

Pronostic

Le patient diabétique a une survie de 3 ans en moyenne; s’il est bien stabilisé, souvent plus de 5 ans. En fait, le pronostic dépend de l’observance du maître à faire assidûment les injections et le suivi.

Prévention

Le maintien d’un poids santé, une bonne alimentation et de l’exercice régulier peuvent aider à réduire l’incidence du diabète.

 

 

 

Haut de page