Menu

Conseils santé

Le dégriffage (onyxectomie)

Comme médecins vétérinaires, il ne se passe pas une journée sans que le délicat sujet de l’onyxectomie (dégriffage) ne soit abordé avec nos clients. Pour des raisons propres à notre mode de vie nord-américain, le dégriffage est encore vu par bien des gens comme un « accommodement raisonnable » entre l’homme et le chat.

Une chirurgie illégale dans nombre de pays

Pourtant, dans de nombreux pays d’Europe et d’ailleurs, cette chirurgie est considérée comme cruelle et interdite par la loi. En effet, l’oxynectomie consiste en l’excision complète (amputation) de la dernière phalange des doigts, aux deux pattes avant ou aux quatre pattes. Cette intervention s’applique uniquement aux chats, étant donné que leurs griffes sont rétractiles.

Pour les médecins vétérinaires, le dégriffage ne devrait être pratiqué qu’en dernier ressort. Nous tenons donc à vous présenter d’autres solutions qui permettent d’empêcher que votre chat fasse ses griffes sur vos meubles.

Voici nos suggestions :

  • Taille régulière des griffes (aux 2 ou 3 semaines).
  • Poteaux à gratter — Certains chats les aiment beaucoup, ce qui permet d’épargner les meubles de la maison. Imprégnez la surface d’herbe à chat et récompensez votre chat avec une gâterie après chaque utilisation.
  • Protecteurs en plastique qu’on colle sur les griffes. On doit cependant les remplacer lorsque les griffes repoussent.

Autres trucs :

  • Découragez le griffage inapproprié par un « non » ferme ou par un petit jet d’eau pulvérisé.
  • En quittant la maison, fermez toutes les pièces où la présence du chat est « à risque ».
  • Appliquez du ruban adhésif à double face (les chats détestent la sensation collante) sur les coins et les pattes des meubles pour les protéger.
  • Vaporisez du répulsif pour chats sur les meubles : certains chats réagissent mieux que d’autres à ces produits, mais ça vaut la peine d’essayer!
  • Suspendez des tranches de citron aux endroits problématiques.

Si vous envisagez malgré tout l’onyxectomie (dégriffage)…

On l’a dit plus haut, l’onyxectomie est une intervention chirurgicale. Il est donc important que votre chat soit en bonne santé pour subir cette intervention. Par conséquent, pour le bien de votre animal, nous devons d’abord l’examiner et nous assurer que ses vaccins sont à jour.

Ce qu'il faut savoir

  1. Votre chat doit être âgé de 3 mois et peser au moins 3 livres.
  2. Votre chat doit être à jeun (aucune nourriture) au moins 8 heures avant l’intervention.
  3. Au moment de l’admission, une technicienne en santé animale (TSA) vous rencontrera pour vous informer des procédures périopératoires et des protocoles analgésiques. L’analgésie est un élément essentiel pour cette intervention. Nous recommandons fortement les nouvelles approches multimodales pour le contrôle de la douleur (combinaison de plusieurs médicaments qui agissent à des sites différents).
  4. Votre chat recevra une médication préanesthésique et sera préparé pour l’intervention sous anesthésie générale au gaz isoflurane, avec supervision cardiaque et respiratoire, le vétérinaire procédera au dégriffage. Les plaies seront fermées avec des sutures résorbables ou de la colle chirurgicale. Le réveil de votre chat sera supervisé par une TSA, qui vous téléphonera pour vous donner de ses nouvelles.
  5. Pour maintenir une bonne hydratation et pression sanguine, un soluté intraveineux est installé à la patte du patient avant l'intervention et est conservé tout au long de la journée.
  6. Votre chat sera hospitalisé pendant 3 jours.  Pendant son séjour à l’hôpital, une équipe de vétérinaires et de TSA veillera au bien-être de votre compagnon.
  7. Au moment du départ de votre chat, une TSA vous fera les recommandations d’usage pour la période de convalescence.
Haut de page