Menu

Conseils santé

Chat d’intérieur versus chat d’extérieur

Les propriétaires de chats se divisent en deux clans : ceux qui gardent leur animal à l’intérieur et ceux qui préfèrent les laisser vivre leur « vie de chat » à l’extérieur. Les uns comme les autres possèdent des arguments qui se défendent. Est-il préférable de vivre dangereusement et moins longtemps ou de rester peinard en attendant d’être un vieillard?

Les risques de la vie au grand air

Une certitude demeure : il est plus risqué de laisser son chat vagabonder à l’extérieur. Selon une étude, chez les chats libres de se promener à l’extérieur, les accidents de la route peuvent représenter jusqu’à la deuxième cause de mortalité. Plus encore, la libre circulation des chats les expose de façon prépondérante non seulement aux accidents de la route, mais aussi aux empoisonnements et aux maladies infectieuses.

  • Pas moins de 50% des chats qui vont dehors risque de trouver la mort avant l'âge de 8 ans.
  • On estime qu’un chat d’intérieur peut espérer vivre jusqu’à 20 ans, tandis qu’un autre vivant à l’extérieur ne peut statistiquement envisager de vivre plus de 10 ans.
 

Précautions à prendre…

Si vous êtes de ceux qui croyez fermement qu’un chat a besoin d’air frais, de gazon vert ou du plaisir de chasser les papillons, sachez qu’il y a moyen de réduire les dangers qui le guettent :

  • vaccination adéquate > pour réduire les risques de maladie
  • bonne identification (micropuce ou médaille) > pour éviter sa perte
  • stérilisation > pour prévenir les batailles et les blessures

… et prévention

Aussi, nous ne saurions trop vous recommander la prévention contre les puces, les parasites internes — Renseignements médicaux] ainsi que la sécurisation de l’environnement (restriction de l’accès à la piscine ou aux poubelles). Sans oublier, même si cela peut déplaire à certains, qu’un bon harnais et une solide corde constituent toujours la suprême garantie que votre chat ne se retrouvera pas au milieu de la route! 

Haut de page