Menu

Conseils santé

Dentisterie

Pas de carie, belles dents !

Pas de carie, bonnes dents !

Oui, mais qu’en est-il des gencives ?

La maladie parondontale est le problème de santé buccale le plus fréquent chez le chien et le chat.  Halithose (mauvaise haleine), gingivite, récession gingivale, mobilité dentaire… Voilà autant de problèmes d’allure bénigne qui peuvent pourtant causer de graves problèmes de santé, de la douleur et de la difficulté à manger.

Les bactéries présentes dans la gueule sont source d’infection localisée aux gencives. Elles peuvent prendre la voie sanguine, s’implanter dans différents organes et ainsi contribuer à des maladies cardiaques, rénales, hépatiques.

Le saviez-vous ?

  • 85 % des chats et chiens de plus de 1 an sont atteints de maladie parodontale.
  • Les soins dentaires réguliers augmentent la santé et la longévité de votre    compagnon.
  • La majorité des extractions dentaires chez le chien sont attribuables à des maladies parodontales plutôt qu’à des caries.
  • Le chien a 42 dents.
  • Le chat a 30 dents.
  • L’humain a 32 dents.


Les lésions de résorption dentaire

On constate ces lésions majoritairement chez le chat : de 20 % à 75 % des chats en sont atteints.  Quelques chiens souffrent aussi de cette condition douloureuse.  Le processus d’érosion de l’émail de la dent progresse lentement pour atteindre la couronne et la racine, fragilisant la dent qui se fracturera.  La cause exacte de la résorption dentaire est inconnue, et aucun traitement préventif n’est prouvé efficace contre ce problème. 

Pour soulager l’animal, le vétérinaire doit procéder à l’extraction chirurgicale de la dent ou des racines.  Ces lésions sont souvent localisées à la jonction de la gencive, donc plus facilement découvertes lors de l’examen dentaire qui est fait lors du détartrage.


Traitement et prévention de la maladie parodontale

Détartrage

Ce nettoyage professionnel consiste à enlever la plaque et le tartre accumulés sur la dent et sous la gencive avec un appareil à ultrasons, à faire un curetage sous-gingival, un polissage de l’émail, une irrigation de l’espace sous-gingival, puis un examen dentaire spécialisé.

Le détartrage doit être réalisé sous anesthésie générale afin d’atteindre le côté labial, palatal et lingual (interne) des dents et le curetage des poches gingivales.

Comme le dentiste pour humains, nous recommandons un détartrage annuel.

Brossage des dents

Le brossage quotidien est recommandé.  Des dentifrices spéciaux pour chiens et chats sont disponibles.  Ils ont des saveurs agréables et peuvent être avalés sans danger.  Le brossage a pour but d’enlever la plaque dentaire avant que celle-ci ne se transforme en tartre dur, d’où la nécessité de brosser les dents de l’animal chaque jour.

Nourriture – formule dentaire

Certaines nourritures spécialisées (équilibrées et de haute qualité) permettent de ralentir la transformation de la plaque en tartre. De plus, la forme et la grosseur des croquettes aident par leur action mécanique lors de la mastication (friction sur la dent).

Gâteries

Attention aux os très durs qui peuvent fracturer les dents.  Les lamelles et bâtonnets de dentition sont préférables. Un rince-bouche spécifiquement conçu pour les animaux, ajouté dans le bol d’eau, aide à rafraîchir l’haleine.


Une gueule en santé, un compagnon en santé !

Grâce à des soins dentaires quotidiens et à un détartrage régulier, il est possible de réduire l’incidence des maladies buccales et, ainsi, de limiter la nécessité de faire des interventions majeures et parfois coûteuses.

Mieux encore, votre compagnon sera en meilleure santé, aura meilleure haleine et vous fera de beaux sourires !

Haut de page